À propos

Sa Formation

Dre Elaine Eglin, chiropraticienne, du Centre Chiropratique Spécifique Quantum à Québec, est bachelière en Science, avec une majeure en Kinésiologie de l’Université de Waterloo en Ontario. Diplômée en 1984, elle est partie à Toronto pour étudier en chiropratique. Puis, en 1988, une fois ses études au Canadian Memorial Chiropractic College terminées, elle a débuté sa pratique en clinique privée dans la région de Québec. 

Appréciée par sa clientèle depuis presque 30 ans, elle aide ses clients à recouvrir et maintenir la santé, un ajustement à la fois. Que ce soit pour des douleurs au dos, des maux de tête, des migraines, des douleurs au nerf sciatique ou à l’épaule, des hernies discales ou autres divers conditions musculo-squelettiques, sa clientèle apprécie son analyse rigoureuse et scientifique ainsi que ses méthodes de traitements efficaces. 

Un membre actif de l’Ordre des Chiropraticiens du Québec, de l’Association des Chiropraticiens du Québec et de l’Association des Chiropraticiens du Canada, Dre Eglin, chiropraticienne, considère que la formation continue est essentielle pour qu’un chiropraticien garde ses connaissances à jour et puisse être le plus effectif. 

Dre Eglin, chiropraticienne, croit qu’il est nécessaire de préserver ses capacités mentales aiguisées permet de mieux analyser et diagnostiquer les diverses conditions avec lesquelles les clients se présentent. Comprendre comment et pourquoi un problème de santé se présente contribue à déterminer les facteurs essentiels pour le résoudre et pour en prévenir d’autres. 

Intéressée et passionnée par divers sujets, Dre Eglin, chiropraticienne a complété une Maîtrise en Administration des Affaires, M.B.A. (2013), pendant qu’elle continuait à travailler dans sa clinique privée à temps plein. 

Sa clientèle vient de divers villes et villages de la province de Québec et d’autres provinces canadiennes ainsi que d’Europe et des États-Unis.

Son Expérience Clinique 

Pour résoudre de façon efficace les divers douleurs et problèmes de ses clients, Dre Eglin, chiropraticienne, utilise les techniques appropriées cas par cas. La technique chiropratique diversifiée, où les ajustements sont faits par les mains sur les vertèbres ou articulations déplacées, en soulage plusieurs. Des techniques des tissus mous, telles que les points de pression, les étirements passifs ou la résistance active, peuvent être utilisées selon la condition. 

Son expertise développée dans la technique chiropratique spécifique des hautes vertèbres cervicales lui donne un outil intéressant pour aider les personnes avec des problèmes complexe et particuliers. Puisque chaque personne est unique, Dre Eglin, chiropraticienne, choisit les techniques selon l’examen clinique, l’historique du cas, et les tests neurologiques, orthopédiques et chiropratiques. 

Consciente que les soins chiropratiques peuvent être un choix parmi plusieurs méthodes disponibles pour soulager des douleurs, son expérience clinique lui permet de déterminer si les soins qu’elle peut donner sont les plus appropriés ou s’il sera préférable de consulter un autre professionnel. Voulant offrir la meilleure des soins à ses patients, Dre Eglin, chiropraticienne travaille à trouver la meilleure solution. Pour certaines personnes qui la consultent, elle n’hésite pas de référer un client à un autre professionnel de la santé, lorsque nécessaire. 

Intéressée à servir efficacement sa clientèle, Dre Eglin, chiropraticienne, est disponible pour discuter en personne ou par téléphone avec les personnes désirant à résoudre leurs problèmes.

Confiez votre santé à votre docteur en chiropratique. Prenez rendez-vous sans tarder!

La Formation professionnelle du chiropraticien

Dans la province de Québec, le futur docteur en chiropratique doit compléter un doctorat de premier cycle universitaire d’une durée de cinq ans à l’Université du Québec à Trois-Rivières. Le programme est contingenté et les conditions d’admission sont similaires à celles appliquées dans plusieurs autres professions de la santé reconnues. L’étudiant doit effectuer dix-huit mois de clinique sous supervision en milieu universitaire. Par la suite, il est appelé à s’inscrire aux examens nationaux rigoureux exigés par l’Ordre des chiropraticiens du Québec.

C’est seulement après la réussite de ces examens que le docteur en chiropratique peut recevoir et traiter des patients de façon autonome. Au terme de sa formation, le chiropraticien possède l’expertise nécessaire pour poser un diagnostic chiropratique, ce qui lui permettra de créer un programme de soins correspondant à la condition physique, à l’âge et aux objectifs de santé de son patient.

Disciplines étudiées

Au Québec ou en Ontario, les disciplines étudiées, outre les principes de la chiropratique et les sciences cliniques liées en particulier au diagnostic chiropratique, touchent à :

  • l’anatomie
  • la biochimie
  • la physiologie
  • la neurologie
  • l’embryologie
  • l’immunologie
  • la microbiologie
  • la pathologie
  • la nutrition
  • etc.

La formation en radiologie est particulièrement poussée chez les étudiants en chiropratique. Elle comporte 360 heures de cours ainsi qu’un internat clinique, et touche à la biophysique, à la protection des radiations, à l’interprétation clinique des radiographies et au diagnostic.